Le concept du Cloud

En adoptant le Cloud comme forme de gérance informatique, vous pourrez évoluer aisément au milieu des nombreux services en ligne, sans avoir à vous préoccuper de la gestion de l’infrastructure de votre informatique d’entreprise.

Grâce au Cloud, vous n’avez plus besoin de serveurs dédiés, car nous nous occupons de vos ressources en vous garantissant une puissance de calcul et de stockage à la demande. Vos avantages sont doublés par l’aspect économique du Cloud, puisque la facturation se fait d’après l’utilisation réelle !

Il existe trois formes de Cloud Computing : le Cloud privé interne que l’entreprise gère elle-même, le Cloud privé externe dont la gestion est externalisée auprès d’un prestataire, et enfin le Cloud public géré par des entreprises spécialisées qui louent leurs services.

Les nombreuses applications du Cloud

L’utilisation du Cloud s’applique à de nombreuses applications et notamment :

Pour la collaboration

Grâce au Cloud, bénéficiez d’outils performants pour vos conférences audio/vidéo/web, d’une infrastructure VoIP (voix sur IP) et par conséquent, d’une communication unifiée !

Pour le stockage

L’ensemble de vos données peuvent être stockées et archivées à votre demande, de façon entièrement sécurisée.

Pour le processus métier

Le Cloud vous permet notamment l’utilisation de progiciel de gestion intégré comme la gestion de la relation client, mais également l’automatisation de la force de vente, par exemple. En outre, la gestion d’ERP par le Cloud favorise les applications de planification des ressources de l’entreprise, mais permet également le développement d’applications métier spécifiques.

Pour les données

Le Cloud constitue un entrepôt de données, contient les bases de données transactionnelles et permet une analyse performante des données, textes et autres travaux analytiques.

Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive et le nombre d’applications qui s’adapte au Cloud ne cesse d’augmenter, optimisant encore davantage votre entreprise en performance et en coûts. On peut notamment citer les applications pour les environnements de développement et de test, les applications analytiques et décisionnelles, les applications d’ingénierie mathématique, les applications financières etc.

Les commentaires sont fermés.